Espace membres
Login
Pass
Les annuaires de France nuisibles

Palmatrap-vente-en-ligne

Accueil / Réglementation et arrétés pour lutter et éradiquer le charancon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus

REGLEMENTATION sur la lutte et le traitement du Charançon rouge du palmier

Le charançon rouge du palmier fait l'objet d'un Arrêté National sans cesse modifié pour s'adapter aux nouvelles méthodes de lutte.

Cet Arrêté National peut etre complété par un Arrêté Préfectoral selon les préfectures.

Certaines dispositions deviennent alors obligatoires pour les propriétaires de palmier, qu'ils soient publics ou particuliers.

 

Même avec un examen minutieux, il est pratiquement impossible de détecter la présence du charançon. Une période de quarantaine de deux années concernant les arbres importés est obligatoire selon l'arrêté national, car lorsque les symptômes sont visibles, il est déjà presque trop tard et devant la colonisation du charançon, il faut impérativement agir. Ce dernier peut passer inaperçu durant des mois, voire des années.

Arrêté du 30 juin 2016 pour la lutte contre Rhynchophorus ferrugineus (Olivier) 

Cette année 2016, la réglementation évolue encore pour mieux lutter contre l'infestation du Charançon Rouge du Palmier. En effet le ministre de l’agriculture a sorti un nouvel arrêté le 30 juin 2016 (paru au journal officiel le 12/07/2016) qui modifie les dates de traitements préventifs contre le charançon rouge du palmier de l’arrêté du 21 juillet 2010 modifié.

La nouvelle période d’application qui pour le traitement par endothérapie (injection d’un insecticide à base d’emamectine benzoate) a été modifié. Dans l’ancien arrêté le traitement s’appliquait du 1 mars au 30 juin et du 1 septembre au 15 novembre.

Maintenant, le traitement à base d’emamectine benzoate sera réalisé du 1er mars au 15 novembre.

Le reste est inchangé.

Vous pouvez consulter l'Arrêté du 30 juin 2016 modifiant l'arrêté du 21 juillet 2010 modifié relatif à la lutte contre Rhynchophorus ferrugineus (Olivier) en cliquant ICI

Arrêté du 24 juillet 2014 pour la lutte contre Rhynchophorus ferrugineus (Olivier) 

Cet Arrêté du 24 juillet 2014 modifie l’arrêté du 21 juillet 2010 relatif à la lutte contre Rhynchophorus ferrugineus (Olivier).

Cette modification rajoute dans les dispositions de la stratégie n°3 de traitements préventifs pour les traitements à base de benzoate d’émamectine par injection.

Vous pouvez consulter cet arrêté ICI

 

Arrêté du 25 mars 2014 pour la lutte contre Rhynchophorus ferrugineus (Olivier)

Cet Arrêté du 25 mars 2014 modifie l’arrêté du 21 juillet 2010 relatif à la lutte contre Rhynchophorus ferrugine

Il modifie l'annexe 1 de l'arrêté du 21 juillet 2010

Vous pouvez consulter cet arrêté ICI

 

Arrêté du 9 décembre 2013 pour la lutte contre Rhynchophorus ferrugineus (Olivier)

Cet arrêté 9 décembre 2013 modifie l’arrêté du 21 juillet 2010 relatif à la lutte contre Rhynchophorus ferrugineus (Olivier)

Vous pouvez consulter cet arrêté ICI

Arrêté du 21 juillet 2010 pour la lutte contre Rhynchophorus ferrugineus (Olivier) 

Vous pouvez consulter cet arrêté ICI

- Vous avez l'obligation de faire examiner vos palmiers par un professionnel pour un diagnostic.

- Si l'arbre est sain, un traitement préventif doit être appliqué.

- Si l'arbre est infesté, vous devez le faire traiter 15 jours maximum après diagnostic par une entreprise spécialisée. C'est le professionnel qui décidera s'il est nécessaire de le faire abattre si celui-ci est trop atteint. Mais il est possible que seule la coupe des parties infestées suffise.

Pour tout public, même non propriétaires de palmier, voici les obligations qui vous incombent :

- Si vous détectez un arbre infecté, il est de votre devoir de le signaler à la mairie de la commune où se situe l'arbre. S'il appartient à un particulier, il a l'obligation de devoir faire venir une entreprise pour faire un diagnostic sur l'arbre.

- Attention, il existe des sanctions pour les contrevenants qui peuvent se voir infliger une peine d'amende allant jusqu'à 30 000€ et 6 mois de prison.

Les départements en alerte sont les suivants 

Les Pyrénées Orientales, l'Hérault, les Bouches du Rhône, le Var, la Corse et les Alpes Maritimes.

Parmi ceux-ci, voici les arrêtés préfectoraux et la liste des communes infestées (vous avez l'obligation de faire intervenir un professionnel pour établir un diagnostic) ou sur dans un périmètre à surveiller.

 

Arrêté Préfectoral des Bouches du Rhône (16/12/2011)

Communes concernées par un arrêté préfectoral :

Communes contaminées :

Aubagne/Ceyreste/La Ciotat/Marseille

Périmètre de lutte :

Allauch, Aubagne/Auriol/ Cadolive/ Carnous en Provence/Cassis/ Ceyreste/ Cuges les Pins/ Gemenos/ La bouilladisse/ La Destrousse/ La Ciotat/ La Penne Sur Huveaune/Marseille/ Peypin/ Plan de Cuques/ Roquefort la Bedoule/ Roquevaire

Arrêté Préfectoral du Var (05/12/2011)

Communes contaminées :

Bandol/Bormes les Mimosas/ Carnoules/ Carqueiranne/ Cavalaire sur Mer/ Cogolin/ Cuers / Frejus/ Gassin/ Grimaud/ Hyeres les Palmiers/ La Cadière d'Azur / La Crau/ La Croix Valmer/ La Farlede/ La Garde/La Londe/ Les Maures/ La Seyne sur Mer/ La Valette du Var/ Le Beausset/ Le Castellet/ Le Lavandou/ Le Pradet/ Le Revest Les Eaux/ Ollioules/ Puget sur Argens/ Ramatuelle/ Rayol/ Canadel sur Mer/ Roquebrune sur Argens/ Saint Cyr les Lecques/ Sainte Maxime/ Saint Mandrier sur Mer/ Saint Raphael/ Saint Tropez/ Sanary sur Mer/ Six Fours les Plages/ Sollies Pont/Toulon.

Périmètre de lutte :

Bagnols en Forêt/ Bandol/ Belgentier/ Besse sur Issole/ Bormes les Mimosas/ Callas/ Callian/ Claviers/ Carqueiranne/ Carnoules/ Cavalaire sur Mer/ Cogolin/ Collobrières/ Cuers/Evenos/ Fayence/ Frejus/ Gassin/ Gonfaron/ Grimaud/ Hyeres les Palmiers/ La Cadière d'Azur/ La Crau/ La Croix Valmer/ La Farlede/La Garde/La Garde Freinet/La Londe les Maures/ La Mole/ La Motte/ La Seyne sur Mer/ La Valette du Var/ Le Beausset/ Le Cannet des Maures/ Le Castellet/ Le Lavandou/ Le Luc/ Le Muy/ Le Pradet/ Le Revest les Eaux/ Les Adrets-de-l'Esterel/ Les Arcs/ Les Mayons/ Mazaugues/Meounes les Montrieux/ Montauraux/ Nans les Pins/ Neoules/Ollioules/Pierrefeu du Var/ Pignans/ Plan d'Aups Sainte Baume/ Plan de la Tour/ Puget sur Argens/ Puget Ville/ Ramatuelle/Rayol Canadel sur Mer/ Riboux/Rocbaron/ Roquebrune sur Argens/ Saint Cyr les Lescques/ Saint Mandrier sur Mer/ Saint Raphael/ Saint Tropez/ Sainte Anasthasie sur Issole/ Sainte Maxime/ Saint Paul en Foret/ Saint Zacharie/ Sanary sur Mer/ Seillans/ Signes/ Six Fours les Plages/ Sollies-Pont/ Sollies-Toucas/ Sollies-Ville/ Tanneron/ Taradeau/ Toulon/ Tourettes/ Trans en Provence/ Vidauban.

Arrêté Préfectoral des Alpes Maritimes (31/01/2012)

Communes infestées :

Antibes/Biot/ Cagnes sur Mer/ Cannes/ Gilette/ Grasse/ Le Cannet/ Mandelieu la Napoule/ Mougins/ Nice/ Saint Martin du Var/ Theoules sur Mer/ Vallauris/ Villeneuve-Loubet.

Périmètre de lutte :

Antibes/ Ascros/ Aspremont/ Auribeau sur Siagne/ Beaulieu-sur-Mer/ Beausoleil/ Bendejun/ Berres les Alpes/ Bezaudun les Alpes/ Biot/ Blausasc/ Bonson/ Bouyon/ Cabris/ Cagnes sur Mer/ Cannes/ Cantaron/ Cap-D'Ail/ Carros/ Castagniers/ Chateauneuf-Grasse/ Chateauneuf-Villevieille/ Coaraze Colomars/ Consengudes/ Contes/ Coursegoules/ Cuebris/ Drap/ Duranus/ Eze/ Falicon/ Gattières/ Gorbio/ Gourdon/Gilette/ Grasse/ La Colle sur Loup/ La Gaude/ La Roquette sur Siagne/ La Roquette sur Var/ La Tour/ La Trinité/ La Turbie/ Le Bar sur Loup/Le Broc/ Le Cannet/ Le Rouret/ Le Tignet/Les Ferres/ L'Escarene/ Levens/ Malaussene/ Mandelieu la Napoule/ Massoins/ Mouans-Sartoux/ Mougins/Nice/ Opio/ Pegomas/ Peille/ Peillon/ Peymeinade/ Pierrefeu/ Revest les Roches/ Roquebrune Cap Martin/ Roquefort les Pins/ Roquestron/ Roquestron Grasse/ Saint-André/ Saint-Blaise/Saint Césaire sur Siagne/ Saint-Jean-Cap-Ferrat/ Saint Jeannet/Saint Laurent du Var/Saint Martin du Var/ Saint Paul/ Saint Vallier de Thiey/ Speracedes/ Theoule sur Mer/Toudon/ Touet sur Var/ Tourette du Château/ Tournefort/ Tourrette-Levens/ Tourette sur Loup/ Utelle/Valbonne, Vallauris/Vence/ Villars sur Var/ Villefranche-sur-Mer/ Villeneuve-Loubet.